Une poignée de jumelles Moskito GPS BT pour l’Italie

La jumelle Moskito de Safran Vectronix, notamment déclinée en version GPS BT (Crédit : Safran Vectronix AG)

La jumelle Moskito de Safran Vectronix, notamment déclinée en version GPS BT (Crédit : Safran Vectronix AG)

 

Safran Vectronix AG, filiale suisse du groupe français Safran, livrera des jumelles Moskito GPS BT supplémentaires à l’armée italienne, révèle une notification de marché publiée ce matin.

 

Ce marché d’un peu plus de 460 000€ pour 20 exemplaires et leurs accessoires a été attribué la semaine dernière. La jumelle Moskito GPS BT fait depuis longtemps partie de l’arsenal des unités du Commandement interarmées des opérations des forces spéciales (COFS) de la Défense italienne, qui en ont notamment eu l’usage en Afghanistan. Ce modèle est également utilisé par l’armée allemande, entre autres.

 

Très compacte, la jumelle Moskito GPS BT contient des optiques de jour (grossissement x5) et de nuit (grossissement x3), ainsi qu’un télémètre laser d’une portée maximale de 10 km, une antenne GPS et un module Bluetooth pour le partage de données vers un système C4I. Le tout pour un poids de 1,2 kg. La vision de jour permet la détection à 3 km et une identification à plus d’un kilomètre. La vision de nuit repose sur l’intensificateur XR-5 du Français Photonis. Il permet à la Moskito GPS BT de détecter une menace potentielle à 2 km et de l’identifier à près de 400 mètres. Ses deux batteries au lithium fournissent une autonomie de 24 heures.

 

Si ce contrat peut paraître anecdotique, il aura au moins le mérite d’attester à nouveau de la bonne santé de cette discrète filiale de Safran. Le groupe français aura enregistré une « excellente performance en 2019 », notamment portée par une hausse de 16,5% du chiffre d’affaires de l’activité aéronautique et défense, établi à 9,2Md€.

 

Entre autres contrats majeurs décrochés l’an dernier, Safran ne mentionne dans son rapport annuel que les commandes enregistrées par Vectronix auprès de l’Office fédéral suisse de l’armement (Armasuisse) et par le Danemark au travers de l’Agence OTAN de soutien et d’acquisition (NSPA). Le 18 décembre, Armasuisse avait acté l’acquisition de 1000 jumelles infrarouges multifonctions de types JIM Compact et Moskito TI, ainsi que 8000 jumelles de vision nocturne à vision stéréoscopique NYX. Une ligne budgétaire de 200M€ avait été approuvée en septembre par le gouvernement fédéral pour financer ce projet.

 

Pour l’exercice 2020, Safran prévoit une baisse de 0 à -5% de son chiffre d’affaires ajusté en raison principalement de l’arrêt de la production du 737MAX depuis janvier, et pour lequel le groupe fournissait le moteur LEAP au travers de la coentreprise CFM International.