MGCS : un pas de plus vers l’étude d’architecture système

Un char Leclerc du 501e RC en manoeuvre à Canjuers (Crédit photo: 501e RC)

Un char Leclerc du 501e RC en manoeuvre à Canjuers (Crédit photo: 501e RC)

 

La ministre des Armées Florence Parly et son homologue allemande, Annegret Kramp-Karrenbauer, ont entériné aujourd’hui deux accords relatifs au projet de char franco-allemand MGCS.

 

« La ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer et son homologue française Florence Parly ont signé un accord-cadre définissant l’organisation du projet et les structures de management », annonce ce matin le ministère de la Défense allemand.

 

Les deux ministres ont également acté un premier accord de mise en oeuvre (Implementing Arrangement 1) qui constitue le socle contractuel de l’étude d’architecture système confiée aux trois industriels concernés, le Français Nexter et les Allemands Rheinmetall et KMW. « La commission du Budget a récemment ouvert la voie à la notification de cette étude d’une durée de deux ans », ajoute le ministère de la Défense allemand. Des accords signés à distance, les ministres n’ayant pas pu se réunir en raison des mesures sanitaires.

 

Comme annoncé auparavant, les contrats d’architecture à venir seront financés à parts égales entre les deux pays. Ils répondront également  à la question de la propriété intellectuelle afin que chaque pays conserve un droit de regard sur l’utilisation des résultats des travaux de R&D réalisés par leur industrie nationale. 

 

Cette annonce devrait en rassurer plus d’un côté français, à l’heure où les industriels de défense invitent à sécuriser les programmes de R&D nationaux et européens pour compenser l’impact économique de la crise sanitaire. Malgré la crise, les travaux « ont continué avec deux ministères et trois entreprises sur le programme de char franco-allemand. Les avancées sont notables puisqu’après avoir signé un accord de coopération entre industriels l’année dernière, nous avons aujourd’hui un contrat qui est prêt à être signé pour pouvoir démarrer la première phase de ce programme », déclarait le PDG de Nexter, Stéphane Mayer, la semaine dernière face à la commission Défense de l’Assemblée nationale.

 

Pour en savoir plus concernant le programme MGCS