Arquus et Thales préselectionnés en Pologne

Vue d'artiste du Fortress Mk2 dévoilé en juin par Arquus

Vue d’artiste du Fortress Mk2 proposé par Arquus et H.Cegielski-Poznan (Crédits : Arquus)

 

L’aventure polonaise continue pour Arquus et Thales. Leurs véhicules Fortress Mk2 et Hawkei ont en effet été préselectionnés pour répondre aux besoins du programme Pegaz, a annoncé le ministère de la Défense polonais à l’occasion du salon d’armement MSPO.

 

Au travers du programme Pegaz, la Défense polonaise envisage l’acquisition de nouveaux véhicules tactiques protégés pour équiper ses forces spéciales, dont la flotte repose essentiellement sur quelques dizaines de Humvee, M-ATV et Mercedes G-Class. L’opération comprend une tranche initiale de 15 véhicules assortie d’une option pour 90 exemplaires supplémentaires, indique-t-on de source industrielle.

 

Des douze plateformes évaluées lors de la première phase du processus d’appel d’offres, seuls quatre ont été autorisées à passer à la vitesse supérieure. Arquus et Thales se retrouvent désormais opposés à deux candidats polonais : Huta Stalowa Wola (HSW), associé au groupe tchèque Tatra, propose le Patriot II tandis qu’AMZ Kutno mise sur la plateforme Tur V.

 

Pour appuyer son offre, Arquus s’est quant à lui rapproché de l’entreprise locale H.Cegielski-Poznan (HCP), basée à Poznań et spécialisée dans le matériel roulant. Leur offre conjointe repose sur le Fortress Mk2. Son haut niveau de protection balistique et anti-IED, la puissance de feu qu’apporte l’intégration du tourelleau téléopéré Hornet, sa modularité et sa capacité de transport en font une plateforme parfaitement adaptée pour appuyer de petites équipes de forces spéciales sur de longues distances et sur tous les terrains. Ce potentiel a déjà su séduire les forces spéciales suédoises, qui opèrent un nombre indéterminé de Fortress (ex-Bastion HM) depuis 2016.

 

Un Hawkei PMV-L australien déployé en Irak (opération Okra) à des fins d'évaluation (Crédits : Australian Army/CPL Steve Duncan)

Un Hawkei PMV-L australien déployé en Irak (opération Okra) à des fins d’évaluation (Crédits : Australian Army/CPL Steve Duncan)

 

Plus léger mais doté d’une capacité d’emport plus limitée, le Hawkei de Thales a pour l’instant enregistré un unique succès majeur à l’export avec l’Australie. Plus d’un millier d’exemplaires seront livrés aux forces de défense australiennes au travers du projet Land 121 Phase 4, avec un rythme de production qui atteindra sa vitesse de croisière à la mi-2021. Pour le programme Pegaz, Thales pourra compter sur une présence affirmée sur le sol polonais depuis près de 30 ans. Le groupe français y emploie aujourd’hui 1300 personnes réparties sur cinq sites et y a enregistré plusieurs succès dans les domaines naval et terrestre.

 

Les spécifications techniques détaillées devraient parvenir aux quatre entreprises et groupements préselectionnés d’ici la fin de l’année. Selon les plans établis, les véhicules seront produits en Pologne avec des premières livraisons devant intervenir deux ans après la notification du marché.