Nexter lance la production des CAESAR danois

La production des canons automoteurs CAESAR destinés au Danemark est belle et bien lancée. À quelques mois des premières livraisons, une délégation danoise s’est rendue dans les installations de Nexter à Roanne afin de constater le bon avancement du programme.

 

Le canon automoteur CAESAR, bientôt aux couleurs danoises (Crédit: Nexter)

Le canon automoteur CAESAR, bientôt aux couleurs danoises (Crédit: Nexter)

 

Le colonel Torben Dixen Møller, chef du 1er régiment d’artillerie danois reformé en janvier 2019, et son second, le sergent-major Stefan Ahm, accompagnés du lieutenant-colonel Søren Grøndal Høst de l’Organisation d’acquisition et de logistique de la Défense danoise (DALO), se sont rendus à Roanne le 3 juillet pour assister aux premières phases de production des CAESAR 8×8 acquis par le Danemark, nous explique Nexter.

 

Acté en mai 2017 pour un montant de 47M€, ce programme prévoit la livraison de « 15 CAESAR en version 8×8 devant être livrés au début de l’année 2020 et de quatre systèmes supplémentaires en 2023 », précise la DALO, confirmant à priori la levée de l’option prévue à l’origine pour un second lot de six canons automoteurs.

 

Si une poignée d’artilleurs et de techniciens de la DALO se sont déjà rendus en France, il s’agit d’une première pour les trois militaires reçus dernièrement, nous confirme l’industriel versaillais. À cette occasion, ceux-ci « ont pu visiter la ligne de production mise en place et apprécier la compétence et l’implication des équipes de Bourges, Roanne et Satory pour le bon déroulement d’un contrat très important pour eux et pour Nexter », ajoute le systémier-intégrateur.

 

Cette visite intervient à l’heure où la 1ère brigade de l’Armée royale danoise poursuit une profonde réorganisation en vue de devenir une véritable structure interarmes à l’horizon 2023. Auparavant composée d’infanterie mécanisée, la 1ère brigade devient progressivement une force de déploiement rapide répondant aux critères de l’OTAN et comprenant tant des unités de soutien et de génie que d’artillerie et ISTAR. Son personnel passera en conséquence de 3000 militaires aujourd’hui à plus de 4000 d’ici quatre ans.

 

Parmi la dizaine d’unités intégrées, le 1er régiment d’artillerie sera chargé de fournir l’ensemble des missions d’appui-feu de l’armée danoise. Caserné à Oksbøl (sud-ouest du Danemark), ce régiment verra également son personnel grandir de 500 à 675 soldats à l’horizon 2023. Cette montée en puissance doit accompagner le renouvellement capacitaire de l’artillerie danoise, dont le futur portfolio comprendra, outre les nouveaux CAESAR, des véhicules Eagle 5 et Piranha 5, une quinzaine de ces derniers étant modifiés pour recevoir le mortier de 120 mm automatique Cardom 10.