Budget 2020: Scorpion se taille la part du lion

Le "parc Scorpion", à nouveau grand bénéficiaire du budget des Armées (Crédit photo: Nexter)

Le « parc Scorpion », à nouveau grand bénéficiaire du budget des Armées (Crédit photo: Nexter)

 

Les grandes lignes du budget 2020 des Armées sont désormais connus, à savoir une hausse de 1,7Md€ qui portera les crédits de la mission Défense à 37,5Md€. Des chiffres conformes à la trajectoire établie par la LPM 2019-2025 et qui, une fois encore, font la part belle au renouvellement capacitaire de l’armée de Terre.

 

Selon la LPM, le ministère des Armées doit bénéficier d’une hausse de 1,7Md€ par an jusqu’en 2022 et de 3Md€ entre 2023 et 2025. « C’est considérable. Depuis 2018 il y a eu trois années de hausse, le ministère des Armées a bénéficié de 5,2 milliards de crédits supplémentaires, » a rappelé la ministre des Armées Florence Parly, le 24 septembre au micro d’Europe 1. L’année prochaine, les dépenses de défense atteindront donc 1,86% du PIB français, le gouvernement s’étant engagé à parvenir au « seuil OTAN » de 2% en fin de LPM.

 

Avec près de 14,7Md€ de crédits d’engagements (+83% en un an) et 6,8Md€ de crédits de paiements, l’année 2020 verra la poursuite de la modernisation des équipements majeurs, au grand profit du programme Scorpion de l’armée de Terre. Hormis la livraison de 25.000 casques F3, 14.000 treillis F3 et 12.000 fusils d’assaut HK 416 F, l’effort principal portera en effet sur le développement du parc de véhicules Scorpion. Rapide tour d’horizon des quatre programmes concernés, sur base des informations diffusées par l’armée de Terre.

 

Jaguar: Si l’année 2019 fut celle du Griffon, 2020 sera celle du Jaguar avec la livraison des quatre premières unités et une commande pour 42 véhicules supplémentaires. Il faudra néanmoins attendre une année de plus pour que démarrent les livraisons aux régiments. Outre l’École de cavalerie de Saumur, les quatre régiments prioritaires seront le 1er régiment étranger de cavalerie, le 4e régiment de chasseurs, le régiment d’infanterie chars de marine et le 5e régiment de dragons, ce dernier étant « préfigurateur » du GTIA Scorpion.

 

Griffon: Les 92 premiers Griffon auront été livrés aux forces d’ici la fin de l’année. L’armée de Terre en percevra 128 de plus en 2020. À ces 220 véhicules viendra s’ajouter une commande pour 271 Griffon supplémentaires. D’ici 2021, le Griffon aura été perçu par les 3e et 21e régiments d’infanterie de marine, les 7e et 13e bataillons de chasseurs alpins, ainsi que par le 1e régiment d’infanterie. L’année prochaine verra également le début des livraisons aux régiments d’artillerie et de génie. Les 11e RAMa, 93e RAM, 6e RG et 2e REG en seront les premiers bénéficiaires.

 

Serval: En 2020, une première commande pour 364 unités donnera suite au contrat de développement confié en février 2018 au GME formé par Nexter et Texelis. De 2022 à 2033, l’armée de Terre envisage de réceptionner 2038 Serval, dont 978 dans le cadre de Scorpion et 1060 inscrits dans le segment haut du programme VLTP-P. Les premiers prototypes sont aujourd’hui à l’essai sur le site de Nexter de Satory. Il faudra probablement attendre la prochaine édition du salon Eurosatory, en juin 2020, pour en découvrir un premier exemplaire abouti.

 

Leclerc XLR: Notifié en mars 2015 à Nexter pour 330M€, le programme de char Leclerc XL « Rénové » (XLR) se concrétisera en 2020 par une première commande pour 50 plateformes. À terme, l’armée de Terre devrait percevoir 200 Leclerc modernisées, dont 122 à l’horizon 2025. De nouveaux kits de blindage, un tourelleau téléopéré, un brouilleur anti-IED Barrage, de même que l’intégration dans la bulle Scorpion avec l’installation de la radio CONTACT et du BMS SICS permettront de conserver cette capacité jusqu’en 2040 et l’arrivée du système MGCS. La réception des premières unités par la DGA étant théoriquement prévue pour 2020, l’objectif sera de lancer les formations spécifiques à la version XLR dès 2021 et de conduire les formations de cursus XLR à compter de septembre 2022. Centralisée et rénovée, l’instruction XLR sera directement dérivée de l’actuel cycle Leclerc XL, scindé entre l’École de cavalerie et le 1er RCA. Les régiments s’acquitteront quant à eux de la conversion des équipages déjà formés sur char Leclerc. Selon les plans établis, le premier exemplaire doit être livré en 2021 au 5e régiment de dragons de Mailly-le-Camp.