Le 3e RIMa déploiera les premiers Griffon en OPEX

Un VBMR Griffon manoeuvré par un futur instructeur régimentaire du 3e RIMa, cette semaine au camp de Canjuers

Un VBMR Griffon manoeuvré par un futur instructeur régimentaire du 3e RIMa, cette semaine au camp de Canjuers

 

Le 3e régiment d’infanterie de marine (3e RIMa) de Vannes (Morbihan) sera la première unité de l’armée de Terre à déployer le VBMR Griffon sur un théâtre d’opération extérieure, apprenait-on hier au camp de Canjuers, dans le Var.

 

Concernant Scorpion, « […] notre objectif est de déployer, sur un théâtre opérationnel, un premier groupement tactique interarmes pour la fin de l’année 2021, » rappelait le chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Thierry Burkhard, en octobre devant l’Assemblée nationale. Le théâtre de projection n’a pas encore été officiellement annoncé, mais il devrait en toute logique s’agir de l’opération Barkhane menée au Sahel.

 

Le second semestre 2021 c’est presque demain. Depuis 10 jours, 24 militaires du « Grand Trois » (16 instructeurs régimentaires et 8 primo-pilotes) suivent donc une session de formation Griffon dispensée à Canjuers par le 4e escadron et le CFPIA du 1er régiment de chasseurs d’Afrique (1er RCA). Les primo-pilotes seront certifiés dès la semaine prochaine après une vingtaine de jours d’apprentissage théorique et pratique. Les instructeurs régimentaires suivront à la mi-janvier, ceux-ci devant également assimiler les modules spécifiques de la fonction tir et de chef tactique.

 

Une fois revenue dans le Morbihan, cette avant-garde assurera à son tour la formation des deux compagnies devant constituer le noyau d’un futur GTIA Scorpion à dominante infanterie, à savoir les « dragons » de la 5e compagnie et les « chats maigres » de la 3e compagnie. En parallèle, un premier lot d’une dizaine de Griffon sera livré au 3e RIMa en février prochain. Le complément arrivera ensuite pour atteindre un parc d’une trentaine de plateformes de la version « de rang » VTT Félin en 2020.

 

Il n’y aura en conséquence pas de rotation OPEX l’an prochain pour les militaires concernés, ceux-ci étant appelés à « faire le tour des terrains de manoeuvre » avec leurs Griffon flambants neufs (ou presque). Les marsouins du 3e RIMa sont notamment attendus au CENZUB de Sissonne (Aisne) en avril. Ce cycle de PREPA OPS particulièrement dense leur permettra d’identifier et d’assimiler les nouveaux scénarios tactiques apportés par l’introduction du Griffon dans un environnement de simulation opérationnelle. Début 2021, le 3e RIMa devrait revenir à Canjuers pour effectuer sa mise en condition finale avant projection avec le détachement d’adaptation opérationnelle (DAO) du 1er RCA.