La République tchèque entre en négociations avec Nexter pour 52 CAESAR 8×8

Le canon automoteur CAESAR en version 8x8 (Crédits: Nexter)

Le canon automoteur CAESAR en version 8×8 (Crédits: Nexter)

 

Après le Danemark, la République tchèque a à son tour sélectionné la version 8×8 du canon automoteur CAESAR conçu par Nexter. Dans un communiqué daté d’aujourd’hui, le ministère de la Défense tchèque annonce en effet avoir décidé « d’entamer des négociations » avec le groupe versaillais pour l’acquisition de 52 pièces d’artillerie.

 

Approuvée le 21 mai, cette décision doit aboutir à la conclusion d’un contrat estimé à 224M€ d’ici à 2021. Il comprendra, outre les canons automoteurs, la livraison d’un lot initial de munitions, deux simulateurs d’entraînement, la formation des instructeurs et du personnel technique, ainsi qu’une option pour 12 pièces supplémentaires.

 

Conformément à la législation tchèque, cette décision a été officiellement notifiée cette semaine à l’industriel concerné en vue d’une entame des consultations préliminaires à partir de la fin du mois du juin. Après avoir reçu l’aval du ministère des Finances, des négociations officielles démarreront cet été et se poursuivront durant l’automne. Une fois acté, ce contrat sera le deuxième succès de rang décroché par Nexter en République tchèque après la vente de 62 véhicules blindés TITUS en 2019.

 

À l’instar du sujet TITUS, l’acquisition de CAESAR devra intégrer l’industrie de défense tchèque. Hormis l’utilisation d’un châssis T815 fournit par l’industriel local TATRA, la phase d’assemblage final devrait se dérouler sur le sol tchèque en coopération avec des sociétés privées et étatiques. Au total, près de 40% de la charge de travail devrait revenir aux industriels tchèques.

 

Cette annonce fait suite à deux études de marché menées en 2017 et 2019 ainsi qu’à des évaluations réalisées sur huit systèmes d’artillerie différents. Après avoir comparé 80 paramètres, le CAESAR de Nexter est ressorti vainqueur de la compétition. « Le CAESAR est clairement apparu comme le meilleur remplaçant des canons automoteurs DANA en service au sein du 13e régiment d’artillerie. Ceux-ci ont 40 ans, la moitié de la portée du standard OTAN, et une partie d’entre eux sont à présent inutilisables », déclare le ministère de la Défense tchèque. Des 48 SPz DANA dont disposent le 13e RA tchèque, huit sont aujourd’hui inutilisables.

 

Parmi les critères essentiels figuraient la compatibilité avec les standards OTAN (portée maximale de 42 km, munitions de calibre 155mm) et le prix, jusqu’à 50% plus cher pour d’autres systèmes concurrents. D’après la Défense tchèque, ces canons automoteurs sont destinés à intégrer la future brigade mécanisée attendue à l’horizon 2026.