FN Herstal décrocherait le marché FPSA

Le SCAR-H PR, fusil de précision proposé par FN Herstal pour le programme FPSA (Crédit: 2e Cdo)

Le SCAR-H PR, fusil de précision proposé par FN Herstal pour le programme FPSA (Crédit: 2e Cdo)

 

Selon plusieurs sources industrielles, l’armurier belge FN Herstal ressortirait vainqueur de la compétition « Fusil de Précision Semi-Automatique » (FPSA) visant au remplacement des FR-F2 de l’armée de Terre. 

 

De source bien placée, la notification du contrat serait intervenue très récemment. Le fusil proposé par FN Herstal serait le SCAR-H PR (Precision Rifle) de calibre 7,62×51 mm. Une fois officiellement annoncé, ce choix permettra à la France d’intégrer un petit club d’utilisateurs européens formé par la Belgique, la Lituanie et le Portugal. Il semblerait par ailleurs, d’après plusieurs sources, que l’Allemand Heckler & Koch n’ait finalement pas soumissionné.

 

Les optiques seront fournies par la société allemande Schmidt & Bender pour la visée de jour et par le Belge OIP Sensor Systems pour la visée de nuit. Propriété du groupe israélien Elbit Systems, ce dernier propose trois types d’optiques de visée : les TIGRIS-IL et -IR, et IRBIS.    D’après son PDG, TR Équipement aurait lui aussi décroché une part de charge, probablement liée aux volets formation et MCO.

 

Rappelons que la cible exprimée par l’appel d’offres diffusé en août 2018 visait l’acquisition d’un maximum de 2600 nouveaux fusils FPSA. Plus récemment, le projet de loi de finances pour 2020 confirmait l’objectif d’acquérir 1310 unités dès l’an prochain. Le DGA Joël Barre avait dans la foulée annoncé qu’une décision au sujet du FPSA serait prise « d’ici la fin de l’année 2019 ». Objectif atteint, semble-t-il.