Belgique : un premier saut d’un A400M attendu en mars

Largage simultané de 80 parachutistes, dont quatre belges, par les portes latérales depuis un A400M le 17 septembre 2019 (Crédit : Airbus Defence and Space)

Largage simultané de 80 parachutistes, dont quatre belges, par les portes latérales depuis un A400M le 17 septembre 2019 (Crédit : Airbus Defence and Space)

 

Des parachutistes belges sauteront pour la première fois sur leur territoire national au départ d’un A400M le mois prochain, nous annonce aujourd’hui le Centre d’entraînement de parachutistes (CE Para) de Schaffen.

 

L’un des appareils d’essai d’Airbus Defence & Space sera présent en Belgique durant la troisième semaine du mois de mars dans le cadre d’une campagne d’évaluations. Hormis les expérimentations prévues, ce sera l’occasion pour une vingtaine de futurs instructeurs A400M du CE Para d’effectuer une série de sauts pour la première fois sur le territoire belge. Sauf événement climatique exceptionnel, ces sauts seront effectués au dessus de camp de Beverlo (Bourg-Léopold, Limbourg), situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Schaffen. Avec une superficie de 55 km2, il s’agit du plus vaste espace d’entraînement de la Défense belge.

 

Une poignée de parachutistes belges avaient déjà pu sauter d’un A400M lors d’essais de largage par les portes latérales menés en France en septembre 2019. Cette étape concluait alors « la phase d’essais de certification des capacités de largage de l’A400M, et ouvrent la voie au déploiement simultané de 116 parachutistes et à la certification des opérations mixtes, » avait déclaré Airbus Defence & Space.

 

Depuis 2018, le CE Para dispose d’une maquette 1:1 de la soute d’un A400M conçue par le Centre de compétence du matériel roulant et de l’armement (CCR&A) de Rocourt. Elle est utilisée pour l’entraînement au chargement des matériels et véhicules. Selon le service de presse du Schaffen, une seconde maquette grandeur nature est en cours d’élaboration. Celle-ci sera livrée d’ici 2021 afin de servir, cette fois, de plateforme d’entraînement au saut. Les premiers largages d’unités de la Composante Terre interviendront l’an prochain après livraison des premiers appareils de la future flotte belge-luxembourgeoise.

 

Le premier A400M des huit exemplaires commandés par la Belgique (7) et le Grand-Duché de Luxembourg (1) rejoindra le 15th Wing de Melsbroek (nord-est de Bruxelles) en mai 2020. Suivront deux autres appareils en 2020, puis trois en 2021, un en 2022 et le dernier en 2023. Outre la construction d’un nouvel hangar de maintenance et la création d’un BELUX A400M Training Center, ce programme se matérialise par le lancement récent de procédures d’acquisition pour le renouvellement des équipements de soutien au sol.