Nouvelle mue pour les Leclerc émiratis

Difficile d’ignorer la présence du char Leclerc, présenté tant sur le stand de Nexter qu’au coeur de la démonstration dynamique de l’armée des Émirats Arabes Unis (EAU), organisée lors du salon IDEX 2017 à Abou Dhabi. Fort de cette visibilité, le systémier-intégrateur français propose désormais une nouvelle « offre à tiroirs destinée à répondre à une demande de notre client émirati », nous explique Eric Kreutzberger, directeur général de Nexter Systems aux EAU.

 

Le Leclerc équipé de son kit EAU lors du salon IDEX 2017

Le Leclerc équipé de son kit EAU lors du salon IDEX 2017

 

L’histoire du Leclerc aux EAU remonte à 1993, avec la vente de 388 chars de combat, deux plateformes d’écolage et 46 véhicules de dépannage. Jusqu’à présent, les Leclerc émiratis n’ont profité que d’une phase de modernisation limitée, au travers de 14 kits AZUR (Action en Zone Urbaine) commandés en 2011 et destinés, entre autres, à fournir une meilleure protection contre les munitions antichar et les IED. Si Nexter garde dans son viseur la possibilité d’équiper toute la flotte émiratie avec ce kit AZUR, le systémier promeut aujourd’hui un nouveau kit présentant un ensemble d’améliorations tant sur l’armement, que sur l’optronique, la mobilité et la protection.

 

Côté armement, Nexter ajoute une tourelle téléopérée FLW 200 produite par… KMW et installée sur les Leopard 2A7+ acquis en 2016 par le Qatar. À la différence du tourelleau ATO, armé d’une MAG58 de 7,62 mm et uniquement asservi au chef de char, la tourelle de KMW est équipée d’une mitrailleuse de 12,7 mm et pourra être utilisée par le tireur.

 

L’optronique n’est pas en reste, avec l’ajout d’une vision périphérique à 360° projetée sur de nouveaux écrans aux postes du commandant, du tireur et du conducteur, et le remplacement du système de vision panoramique du commandant par le système PASEO conçu par Safran. Destiné à être installé sur les futurs véhicules EBRC Jaguar de l’armée de Terre, PASEO est une tourelle optronique stabilisée sur deux axes et dotée notamment d’un canal de vision thermique, d’un vision de jour haute résolution et d’un télémètre laser. Le tout permet au commandant de détecter une menace à une distance de 12 km, de la reconnaître à 7,3 km et de l’identifier dans un rayon supérieur à 4 km.

 

FOB_2_IDEX_2017

Les chars Leclerc émiratis, vedettes de la démonstration dynamique d’IDEX 2017

 

De plus, le char Leclerc gagne en mobilité grâce, principalement, au remplacement du système manuel de réglage de tension des chenilles par un dispositif électro-hydraulique actuellement en service sur les Leclerc français.

 

Le volet protection s’inscrit logiquement dans la lignée du kit AZUR. Outre l’addition de blindage supplémentaire sur le plancher du char, Nexter privilégie également l’utilisation de l’acier, et non plus de l’aluminium, dans la composition de ses chenilles. « L’acier offre en effet une meilleure résistance aux menaces de type IED, sans que le poids supplémentaire n’ait d’impact sur la mobilité du char », précise Eric Kreutzberger.

 

L’ensemble des systèmes peut être alimenté grâce à un groupe électrogène auxiliaire installé sur l’arrière du char, permettant à l’équipage d’œuvrer sans que le moteur soit allumé, améliorant au passage l’autonomie opérationnelle de la plateforme.