Le CAESAR à portée de contrat en Malaisie?

Danemark, Norvège, Inde, et maintenant la Malaisie : de possibles contrats à l’export se précisent pour le canon automoteur CAESAR de Nexter. Dernier succès en date : la signature le mercredi 20 avril 2016, à l’occasion du salon DSA tenu la semaine dernière à Kuala Lumpur, d’une lettre d’intention entre le systèmier français et l’industriel malaisien Advanced Defence Systems (ADS). Selon les termes de cette proposition, les deux partenaires entendent produire conjointement 20 systèmes CAESAR pour l’armée malaisienne. Celle-ci souffre en effet d’un vide capacitaire en matière d’appui-feu.

 

Le CAESAR de Nexter à Kuala Lumpur pour le salon DSA 2016 (Crédit photo: FOB)

Le CAESAR de Nexter à Kuala Lumpur pour le salon DSA 2016 (Crédit photo: FOB)

 

Selon les termes de cette LoI, Nexter fournira les technologies et le savoir-faire nécessaires pour permettre à ADS d’assembler et d’assurer localement la maintenance des CAESAR. Tant la ligne d’assemblage que l’atelier de maintenance seront situés à Gemas, au sud-est de Kuala Lumpur.

 

Samsung et son K9 Thunder, Rheinmetall et le PzH 2000 ont tous deux montré un intérêt pour le marché malaisien...

Samsung et son K9 Thunder, Rheinmetall et le PzH 2000 ont tous deux montré un intérêt pour le marché malaisien…

 

Les militaires malaisiens sont à la recherche d’une artillerie propulsée depuis près de 20 ans, une démarche constamment reportée à cause des restrictions budgétaires. Si de nombreux acteurs industriels, tels que BAE Systems et son Archer, Samsung Techwin et le K9 Thunder, et Rheinmetall avec le PzH2000, ont d’emblée montré un intérêt, seuls deux ont par la suite réellement progressé dans leurs prospections. Hormis Nexter et l’offre annoncée ce mardi, les États-Unis proposaient, en novembre 2015, de fournir 30 M109 Paladin d’occasion à travers le programme « Excess Defense Articles ».

 

...de même que les USA et leur M109A5 Paladin et BAE Systems avec son Archer

…de même que les USA et leur M109A5 Paladin et BAE Systems avec son Archer

 

La technologie du CAESAR n’a cessé d’évoluer depuis sa première présentation en Malaisie en 1999 (sous l’ère GIAT Industries). Nexter Systems est donc revenu en février 2015 pour présenter aux militaires malaisiens un CAESAR dont les déploiements opérationnels successifs en ont fait un système mature.

 

Outre l’expérience acquise en OPEX, le duo Nexter-ADS peut s’appuyer sur l’architecture simplifiée mais robuste, le poids restreint et la haute mobilité du CAESAR. Autant d’avantages qui en font une plateforme plus abordable, car moins gourmande en carburant et présentant une charge logistique moindre. Contrairement aux plateformes chenillées, le CAESAR est en mesure de couvrir de grandes distances, sans souffrir de l’infrastructure routière « aléatoire » du continent asiatique. Imaginez les 46 tonnes d’un K9 Thunder coréen sur un pont étroit de la jungle malaisienne, ou sur une route escarpée du mont Kinabalu… Enfin, le CAESAR est aisément aérotransportable par C-130 et A400M, deux plateformes dont dispose l’armée de l’air malaisienne.