La République tchèque signe officiellement pour le TITUS

Après quatre années de tractations, la République tchèque a officiellement entériné l’acquisition de 62 véhicules blindés 6×6 TITUS. Le contrat correspondant a été signé le 21 juin par le vice-ministre de la Défense tchèque en charge des achats, Filip Říha, et Milan Stupka, directeur général d’Eldis Pardubice, maître d’oeuvre local et partenaire de Nexter Systems.

 

Un véhicule blindé 6x6 TITUS conçu par Nexter (Crédit: Ministère de la Défense tchèque)

Un véhicule blindé 6×6 TITUS conçu par Nexter (Crédit: Ministère de la Défense tchèque)

 

Ce contrat de 237M€ comprend la livraison de 42 TITUS en version C2 et 20 en variante de PC d’artillerie, baptisée « fire coordination center » (MKPP) par les militaires tchèques, ainsi que des systèmes de communication et de cryptage. Il inclut également les volets MCO et formation. Les livraisons s’étaleront entre 2020 et 2023, ajoute le ministère de la Défense tchèque.

 

« Nous avons mené à bien un projet dans lequel nous sommes investis depuis 2015. Notre armée acquiert de nouveaux véhicules de combat qui seront fabriqués en République tchèque et contribueront de manière significative à la modernisation des forces terrestres », a souligné le ministre de la Défense tchèque, Lubomir Metnar.

 

« Afin de nous adapter aux conditions du champ de bataille moderne, nous avons besoin d’une nouvelle capacité blindée qui nous permettra de renforcer les fonctions de commandement et de contrôle des unités déployées, à la fois dans notre pays et à l’étranger. Le TITUS remplacera les équipements obsolètes et sera opéré par les unités de la 4ème brigade », a ajouté le général Aleš Opata, chef d’état-major de l’armée tchèque.

 

Après quelques atermoiements, la Défense tchèque avait finalement relancé le dossier du TITUS en août 2018. Cette nouvelle phase avait alors vu Tatra s’effacer dans son rôle de maître d’oeuvre au profit d’Eldis Pardubice. En effet, suite à une évolution de la loi tchèque, Tatra ne disposait plus du niveau d’habilitation requis par Prague pour conserver son statut.

 

Dévoilé en 2013 lors du salon DSEI (Londres), le TITUS peut transporter jusqu’à 14 soldats protégés par un blindage modulaire de dernière génération offrant une protection balistique de niveau OTAN 4 contre les tirs d’une mitrailleuse lourde et d’un mine de 10 kg. L’assemblage des véhicules sera réalisé sur le sol tchèque par Eldis Pardubice, qui a au préalable acquis les licences nécessaires auprès de Nexter Systems. Selon le ministère de la Défense tchèque, un échange de contrats entre les deux partenaires industriels est prévu pour la mi-juillet.