Une nouvelle mitrailleuse légère pour la Norvège

Un soldat norvégien équipé d'une FN Minimi de 5,56 mm. Celle-ci remplace les MG3 autrefois confiées aux fantassins (Crédit: Forces armées norvégiennes)

Un soldat norvégien équipé d’une FN Minimi de 5,56 mm. Celle-ci remplace les MG3 autrefois confiées aux fantassins (Crédit: Forces armées norvégiennes)

 

Après les mitrailleuses FN Minimi et M2A2N, l’armée norvégienne devrait prochainement bénéficier d’un nouveau calibre intermédiaire. Dans une annonce publiée à la mi-juillet, l’Agence norvégienne des matériels de défense (FMA) projette en effet d’acquérir une mitrailleuse légère (Light Weight Machine Gun – LWMG) de calibre 7,62 mm pour renforcer la force de frappe des sections d’infanterie.

 

« Ce que nous recherchons aujourd’hui, c’est une mitrailleuse légère de 7,62 mm (…) qui est destinée à être utilisée par les fantassins, » a confirmé Rune Nesland-Steinor, lieutenant-colonel de l’armée norvégienne et responsable de programme au sein de la FMA, au média local Teknisk Ukeblad. Ce faisant, la Défense norvégienne opèrerait un rétropédalage majeur vis-à-vis de décisions prises au début des années 2010. Le calibre 7,62 mm avait alors disparu du portfolio capacitaire lorsque la Défense avait décidé de remplacer les mitrailleuses MG3 de l’infanterie par des FN Minimi de calibre 5,56 mm. Depuis, tant les quelques MG3 subsistantes que les FN MAG plus récentes ne sont plus montées que sur les véhicules de l’armée norvégienne.

 

Oslo prévoit la signature d’un accord-cadre d’une durée de sept ans et doté d’une fourchette budgétaire de 10 à 70M€. Selon l’annonce officielle, la FMA envisage la livraison d’un lot initial de 1000 mitrailleuses, suivi d’une option pour 3000 unités supplémentaires afin de rééquiper également la Garde nationale. L’agence norvégienne souligne néanmoins que « les 3000 (…) mitrailleuses supplémentaires seront soumises à l’obtention de crédits budgétaires additionnels et à leur approbation ». Entres autres critères déterminants, la FMA recherche une mitrailleuse « légère pour des patrouilles à pied/un emport prolongé ainsi qu’une résistance élevée aux environnements de combat ».

 

Les industriels intéressés sont invités à se manifester d’ici le 30 septembre, en vue d’une remise des offres prévue pour janvier 2020. Les phases d’évaluation et de négociation interviendront durant le premier semestre 2020 et, si tout se déroule selon la trajectoire prévue, une décision est attendue pour la fin de l’année prochaine.

 

La bagarre s’annonce féroce entre les deux principaux intéressés, que sont FN Herstal et sa FN Minimi Mk3 et l’Américain US Ordnance avec la M60E6. Contrairement au modèle américain, uniquement sélectionné par le Danemark, la FN Minimi Mk3 est parvenue à s’imposer dans de nombreux pays, dont la France, la Belgique, la Slovaquie et le Portugal.

 

Avec le lancement de cette nouvelle procédure, la Défense norvégienne poursuit un processus de modernisation de son armement léger entamé il y a une décennie. De fait, l’adoption de la FN Minimi au calibre 5,56 mm en 2010 avait été suivie en 2018 d’une commande pour 11 000 fusils d’assaut HK416 supplémentaires puis, en février dernier, de l’achat de 1300 mitrailleuses lourdes M2A2N auprès d’US Ordnance.