Un avant-goût du défilé motorisé du 14 juillet

Répétitions_14_juillet_2015_011

Les motos ouvrent comme d’habitude le défilé motorisé.

Hier et aujourd’hui ont eu lieu les répétitions des troupes motorisées qui défileront sur les Champs-Élysées mardi prochain. Nous avons eu l’opportunité d’y réaliser un reportage. Vous trouverez dans cet article une présentation de cette partie du défilé. D’autres suivront, dédiées à certaines unités ou matériels.

Répétitions_14_juillet_2015_001

31 motos de la police nationale (à gauche) et 31 autres du centre national de formation à la sécurité routière (à droite)

Depuis lundi dernier, et jusque mercredi prochain, l’ancienne base aérienne de Brétigny-sur-Orge (BA 217) connait une activité fébrile. En effet, 120 véhicules des armées de Terre et de l’Air y sont rassemblés afin de préparer le défilé du 14 juillet. Lors des répétitions, ils sont rejoins par 7 véhicules de la sécurité intérieure, 19 de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris et 62 motos de la police et de la gendarmerie. Réunis, ils représentent un total de 208 véhicules. Bien que cela soit sensiblement moins que les années précédentes, cela reste un tour de force humain pour rassembler ces véhicules, les servants et les 3500 militaires qui vont défiler à pied. N’oublions pas que les armées travaillent à un rythme soutenu, partagé entre OPEX, Sentinelle, préparation opérationnelle et bien entendu les permissions. C’est bien pour ces dernières d’ailleurs que les hommes et les femmes défilant regagneront rapidement leur cantonnement pour pouvoir jouïr, pour certains du moins, d’une permission.

Répétitions_14_juillet_2015_010

Le général commandant l’EMF 3 (État-major de force n°3) qui est également le commandant du défilé des troupes motorisées

La piste de la base aérienne simule les Champs Élysées, une tribune factice représente la tribune présidentielle. À l’intérieur, un officier supérieur s’assure que les véhicules respectent le rythme, l’allure et le schéma imposé pour le défilé. Après chaque répétition, un debriefing a lieu avec les chefs de corps pour régler les différents problèmes.

Répétitions_14_juillet_2015_003

La colonne centrale du défilé avec, au premier plan, le VLRA du commandant du défilé des troupes motorisées

Après l’EMF 3 se déroule l’imposant module du 1er régiment de tirailleurs qui est venu avec 18 blindés: 5 VPC (Véhicule Poste de Commandement) et 13 VBCI  (Véhicule Blindé de Combat de l’Infanterie).

Répétitions_14_juillet_2015_002

Derrière le VPC du chef de corps du 1er RTir et le VBCI porte-drapeau, 4 colonnes, chacune formée d’un VPC et de trois VBCI.

Répétitions_14_juillet_2015_012

Équipés du système FELIN (Fantassin à équipements et liaisons intégrés) et du Véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI), les tirailleurs sont à même de mener toutes les missions dévolues aux unités de l’infanterie, y compris lors d’engagements à haute intensité.

Derrière les tirailleurs se trouvent les hussards du 1er RHP. Ce régiment représente l’implication de la France dans la sécurisation du Sahel via l’opération Barkhane. Ce module comprend des ERC 90 Sagaie et des AMX 10 RC rénovés, encadrés par des VBL.

Répétitions_14_juillet_2015_015

ERC 90 au premier plan et AMX 10 RCR à l’arrière-plan

 

L’artillerie, l’indispensable appui aux unités, était bien représentée avec du matériel divers et varié. Premièrement, comme en 2014, le 61e régiment d’artillerie présente ses SDTI Sperwer, mais avec seulement deux exemplaires. En revanche, pour la première fois, les LRU (lance-roquette unitaire) du 1er RA, nouvellement récemment entré en service, vont défiler, accompagnés du radar de contrebatterie Cobra. Enfin, les traditionnels Caesar, et leurs VAB Atlas, du 40e RA cloturent le module d’artillerie.

Répétitions_14_juillet_2015_004

Le drone SDTI Sperwer de Sagem rend d’inestimables services depuis déjà plusieurs années

Répétitions_14_juillet_2015_005

Le radar de contrebatterie Cobra du 1er RA

Répétitions_14_juillet_2015_016

Toute une batterie de LRU du 1er RA défilera lors du 14 juillet

Extérieurement rien ne différencie le LRM du LRU

Répétitions_14_juillet_2015_006

Le Caesar au milieu de ses collègues

Pour ce qui concerne le module logistique, on peut notamment noter la présence, à côté des nombreux PVP, de plusieurs PPLOG (porteur polyvalent logistique) équipés d’un tourelleau armée d’une mitrailleuse MAG de 7,62mm.

Répétitions_14_juillet_2015_017

Iveco PPLOG du 121ème régiment du train

L’armée de l’Air est représentée par l’escadron de défense sol-air « Barrois », avec une section renforcée de SAMP/T, et le 25e régiment du génie de l’air ,avec notamment des VIB (véhicule d’intervention blindé) et des VBR (véhicule blindé de reconnaissance).

Répétitions_14_juillet_2015_014

Une section entière de SAMP/T défilera le 14 juillet

Répétitions_14_juillet_2015_007

Un VBR du 25ème régiment du génie de l’air.

Le 2ème régiment de dragons, spécialisée dans la lutte contre les armes de destruction massive et la prévention des évènements NRBC, défilera pour la deuxième fois depuis 2012 mais également pour la deuxième fois depuis 1945! En effet, entre 1945 et 2012, le 2ème RD n’a jamais eu l’opportunité de défiler le 14 juillet. Cette année encore, il nous présentent ses différents véhicules de décontamination et de dépollution.

Répétitions_14_juillet_2015_013

Système de décontamination approfondie monté sur TRM 100000