Opération Chammal : Premières frappes aériennes en Syrie !

Deux semaines avoir démarré les missions de reconnaissance dans le ciel Syrien, les forces aériennes françaises de l’Opération Chammal ont réalisé le 27 septembre 2015 un premier raid aérien visant les forces de l’organisation État islamique.

 

Cinq Rafale ont effectué hier un premier raid en Syrie visant un camp d'entrainement de Daech (Crédit: ministère de la Défense)

Cinq Rafale ont effectué hier un premier raid en Syrie visant un camp d’entrainement de Daech (Crédit: ministère de la Défense)

 

Hier, vers 6h30 (heure française), cinq Rafale accompagnés d’un avion de ravitaillement C-135 et d’un avion de reconnaissance Atlantique 2 ont mené une première série de frappes contre un camp d’entraînement de Daech situé « dans la vallée de l’Euphrate, au Sud de Deir Ez Zor, » précise le ministère de la Défense.

 

Mené depuis les deux bases aériennes de l’opération Chammal, situées en Jordanie et dans le Golfe Arabo-Persique, ce raid de 5 heures a abouti à la destruction complète de l’objectif ciblé.

 

L’armée de l’Air a réalisé hier un premier raid aérien en Syrie visant les forces de Daech (Crédit: ministère de la Défense)

 

« Nous frappons Daech en Syrie car cette organisation terroriste prépare les attentats vers la France depuis la Syrie, depuis ces sanctuaires (…). Nous agissons donc en légitime défense », a déclaré dimanche le premier ministre Manuel Valls.

 

Jusqu’à présent, la France s’était interdite de toute intervention militaire en Syrie mais à la mi-septembre, Jean-Yves Le Drian annonçait pourtant que « la donne a changé et nous ne pouvons plus nous permettre de laisser la Syrie, principal repaire de Daech, demeurer un angle mort de notre politique au Levant », justifiant de facto le début des missions ISR.

 

Les douze missions ISR menées du 8 au 24 septembre par l’armée de l’Air ont permis d’identifier des cibles stratégiques, ouvrant la voie à la campagne de frappes inaugurée hier matin.