Nexter soigne ses alliances au Danemark

Un VBCI dans ses oeuvres sur le terrain d'essais de Nexter, à Roanne.

Un VBCI dans ses oeuvres sur le terrain d’essais de Nexter, à Roanne. Photo Frédéric Lert

 

 

La compétition pour remplacer l’actuelle flotte de M113 danois prend un tour nouveau, avec la signature d’un accord entre Nexter et la société Hydrema. Société danoise, Hydrema a été fondée en 1959 et s’est depuis spécialisée dans la conception et la fabrication de véhicules de travaux publics. Des véhicules lourds, puissants, avec de grosses roues… Autant de points communs avec le VBCI que Nexter entend faire assembler par Hydrema s’il venait à emporter le marché danois. Timide pénétration du marché militaire et sécuritaire par Hydrema, la société a collaboré avec les forces armées danoises à partir de 1996 sur le développement et la fabrication de 12 véhicules de déminage. Une cinquantaine de ces véhicules ont depuis été  exportés.

L’accord de partenariat rendu public hier prévoit donc que Nexter assistera Hydrema dans la mise en place et l’exploitation d’une ligne de production locale du VBCI. Nexter rappelle dans son communiqué de presse qu’Hydrema assurera également le support logistique au niveau national du canon automoteur Caesar si ce dernier devait aussi être sélectionné par le Danemark. Le choix d’Hydrema vient compléter la préselection déjà réalisée d’une quarantaine de sociétés danoises comme fournisseurs de Nexter, au titre des compensations industrielles attendues dans le marché de remplacement du M113.

Rappelons ici que l’appel d’offre a été lancé à l’été 2012 et que le 8×8 de Nexter a effectué  ses premiers tours de roues au Danemark en avril 2013. Une sélection du vainqueur était attendue un temps pour le début 2014… Le besoin annoncé est aussi fluctuant que le calendrier, avec une hypothèse basse de 200 véhicules et une hypothèse haute de 400, les transports de troupes pouvant être complétés par d’autres véhicules spécialisés. Six concurrents ont été sélectionnés, parmi lesquels quatre véhicules chenillés et deux à roues. Le VBCI retrouve dans cette catégorie le Piranha 5 de General Dynamics, auquel il faisait déjà face pour le marché d’équipement canadien qui fut annulé.