Nexter dans le dernier carré en Bulgarie

Nexter fait officiellement partie des quatre entreprises invitées par la Bulgarie à soumissionner pour la livraison de 150 nouveaux véhicules blindés. L’annonce de l’industriel vainqueur devrait intervenir en décembre prochain, confirmait il y a peu le ministère de la Défense bulgare.

 

Le VBCI 2 de Nexter parmi les quatre candidats retenus par la Bulgarie (Crédits photo: Nexter Group)

Le VBCI 2 de Nexter parmi les quatre candidats retenus par la Bulgarie (Crédits photo: Nexter Group)

 

Attendue à l’origine pour la fin de l’année 2018, la phase d’appel d’offres a depuis été postposée en raison, semble-t-il, d’un manque de clarté dans la définition des spécifications techniques. Le dégel du dossier est finalement intervenu le 18 juillet dernier, date à laquelle le ministre de la Défense bulgare Krasimir Karakachanov a officiellement reçu le feu vert du Conseil de défense. Un dialogue entre les ministères de la Défense et de l’Économie est désormais en cours en vue de l’envoi d’une RFP auprès des quatre industriels présélectionnés.

 

Cette nouvelle phase verra Nexter affronter l’industriel allemand ARTEC GmbH et son Boxer, le Finlandais Patria avec l’AMV, et la filiale suisse du géant américain General Dynamics – GDELS Mowag – avec le Piranha. Une fois les propositions reçues, « une task force interdépartementale sera mise sur pied afin de sélectionner l’entreprise en charge de ce projet d’investissement. Elle réalisera une analyse et une évaluation complètes des offres soumises et remettra ensuite un rapport au ministre de la Défense, » précise la Défense bulgare. Les résultats, de même que l’annonce du vainqueur, sont attendus pour le 20 décembre.

 

Adopté en juin 2018 par l’Assemblée nationale bulgare, ce projet majeur prévoit l’acquisition de « matériels de combat nécessaires pour la constitution de groupements tactiques au sein d’une brigade mécanisée ». En d’autres termes, Sofia envisage d’allouer près de 750M€ au rééquipement de trois bataillons aux normes OTAN. Ceci afin d’améliorer l’interopérabilité avec les autres armées de l’Alliance atlantique et de respecter les engagements budgétaires en matière d’investissements en nouveaux matériels de défense. Outre les véhicules, ce programme, dont l’implémentation est répartie sur les douze prochaines années, comprend l’achat de nouveaux systèmes de conduite de tir pour une batterie de mortiers, des systèmes de communication ainsi que l’équipement nécessaire pour l’entraînement et la formation des équipages.

 

Au vu des entreprises concernées, le besoin exprimé par la Défense bulgare ne peut que se porter sur un véhicule blindé à roues 8×8. Nexter devrait logiquement s’appuyer sur la version export du VBCI, laquelle se prépare pour un premier contrat à l’export avec le Qatar. Baptisée VBCI 2, cette variante « musclée » intègre notamment la tourelle T40 équipée du canon de 40 mm 40 CTAS développé avec BAE Systems, ainsi qu’un blindage renforcé.