MSPO 2015 : Renk France dévoile son nouveau Powerpack 350S

Non, Renk France n’est pas que le motoriste du char Leclerc (propulsé par l’ESM500). À l’occasion du salon MSPO 2015, la compagnie française, subsidiaire de l’allemand Renk AG (lui-même appartenant au groupement MAN SE) a en effet dévoilé le petit dernier de sa gamme : le Powerpack 350S, destiné à renforcer la propulsion de plateformes plus « exotiques », tels que les chars T-72 et T-90.

 

Img_4627

 

Le Powerpack 350S unit le savoir-faire de Renk France à l’expertise de Scania en matière de motorisation. Ce système unit en effet le système de transmission automatique ESM350 de Renk et le moteur DI16 du Suédois Scania, développant une puissance maximale de 1200 ch. Qui dit puissance accrue dit une plus grande vitesse, ce nouveau Powerpack autorisant une vitesse maximale de 70 km/h en marche avant, et de 23 km/h en marche arrière.

 

De même, évolution du champ de bataille oblige, l’ESM350 offre une manoeuvrabilié accrue en environnement urbain, en permettant de réduire drastiquement l’axe de rotation.

 

L’efficacité de l’ESM350 n’est plus à prouver, le système étant déjà en service, entre autres, dans les chars de combat PT-91M, les véhicules de dépannages ARV-4 et les véhicules blindés lanceurs de pont Leguan de l’armée malaisienne.

 

Renk France dévoile son Powerpack 350S à MSPO 2015

Renk France dévoile son Powerpack 350S à MSPO 2015

 

Ensuite, évolution du champ de bataille oblige (bis), Renk France a également doté son 350S d’un excellent système de refroidissement permettant au moteur de garder une puissance intacte même en cas de conditions ambiantes « extrêmes ». Le système de refroidissement est en effet optimisé de manière automatique et continue.

 

Enfin, atout non négligeable, l’ensemble du Powerparck peut être remplacé en l’espace d’une heure, même si la panne surprend l’équipage en plein terrain d’opération, assure Renk.

 

Au délà des nombreuses qualités précitées, le Powerpack 350S permet également à son utilisateur d’optimiser les coûts en terme de maintenance et de logistique. Scania dispose en effet de centaines de sites de par le monde susceptibles d’assurer un approvisionnement en pièces détachées optimal.

 

Succès en vue pour Renk France, qui semble avoir attiré l’attention de nombreux clients potentiels en Pologne en proposant un produit moderne alliant puissance, fiabilité et robustesse.