Livraison de nouveaux véhicules pour les forces spéciales

Les forces spéciales françaises ont reçu les 25 premiers véhicules lourds pour forces spéciales (PLFS) le 1er février, avec quelques semaines de retard étant donné qu’ils auraient dû être livrés avant la fin de l’année 2016, selon les termes du contrat signé par la Direction générale de l’armement (DGA) avec Renault Trucks Defense (RTD) le 30 décembre 2015 (voir notre article publié le 8 jan. 2016).

 

Le nouveau PLFS destiné au forces spéciales françaises (Crédit photo: RTD)

Le nouveau PLFS destiné au forces spéciales françaises (Crédit photo: RTD)

 

Au total, 202 véhicules de la classe 10/11 tonnes ont été commandés. Les premiers exemplaires ont été qualifiés par la DGA dans le cadre du programme des véhicules pour les forces spéciales, lancé en 2013 dans le cadre de la Loi de programmation militaire 2014-2019 et visant à harmoniser le parc de véhicules des forces spéciales des branches Terre, Air et Marine françaises. Celles-ci opèrent actuellement une flotte disparate extrêmement fatiguée suite à son utilisation intensive lors des opérations extérieures.

 

Aux côtés de RTD, la conception et la production du véhicule léger pour forces spéciales (VLFS) sera sous la responsabilité de sa filiale Panhard, tandis que la société bretonne Essonne Sécurité, qui a déjà conçu et fabriqué des supports d’armes pour des véhicules de forces spéciales, sera en charge de la conception et de la production d’équipements communs aux deux véhicules, précise la DGA.