Le « TITUS tchèque » redémarre

Tout vient à point… second round. Après quelques atermoiements, la République tchèque a officiellement relancé le processus d’achat de 62 véhicules blindés 6×6 TITUS, développé par Nexter Systems sur base d’un châssis fourni par Tatra Trucks, son partenaire local.

 

Le TITUS de Nexter Systems présenté lors du salon Eurosatory 2014

Le TITUS de Nexter Systems présenté lors du salon Eurosatory 2014

 

Parce que « négocier n’est pas signer », l’annonce d’hier ne concrétise en rien un contrat mais plutôt la validation de l’évolution du schéma contractuel pour l’acquisition du TITUS. Une annonce longtemps attendue, et qui comprend une surprise de taille : Tatra s’efface dans son rôle de maître d’oeuvre au profit d’Eldis Pardubice.

 

En effet, suite à une évolution de la loi tchèque, Tatra ne disposait plus du niveau d’habilitation requis par Prague pour conserver son statut. Un rôle dés lors transféré à Eldis, qui a, dans ce sens, signé un accord de licence de fabrication du TITUS pour la République tchèque avec Nexter Systems. Les négociations entre Eldis et le gouvernement tchèque peuvent donc commencer, avec pour objectif une prise de commande dans les mois à venir.

 

« L’acquisition du Titus est l’une des priorités de notre armée depuis plusieurs années. Les soldats ont besoin de cette technologie et mon objectif est de mener à bien ce projet avec succès et rapidité », a déclaré le ministre de la Défense tchèque, Lubomir Metnar.

 

Une fois matérialisé, le contrat définitif comprendra la livraison de 42 Titus en version C2 et 20 en variante de PC d’artillerie, baptisée « fire coordination center » par les militaires tchèques, ainsi que des systèmes de communication et de cryptage. Le tout pour un montant estimé à 221M€. Il inclura également un volet maintenance et soutien pour une durée de cinq ans et un budget de 37M€. Les livraisons s’étaleront entre 2020 et 2025, ajoute le ministère.

 

Dévoilé en 2013 lors du salon DSEI (Londres), le TITUS peut transporter jusqu’à 14 soldats protégés par un blindage modulaire de dernière génération offrant une protection balistique de niveau OTAN 4 contre les tirs d’une mitrailleuse lourde et d’un mine de 10 kg.