Le record mondial du tir longue distance est français !

Il est des records qui, bien qu’atypiques, n’en restent pas moins des exploits. Un exploit, l’adjudant Benjamin, du 1er régiment de chasseurs d’Afrique, en a réalisé un en touchant par deux fois une cible située à…3 695 m de distance. Soit 14 fois la longueur du porte-avion nucléaire Charles de Gaulle, ou 246 Rafale alignés en file indienne. Et pour celles et ceux que cette distance n’impressionne qu’à moitié, le tir exceptionnel de l’adjudant Benjamin a pratiquement atteint la portée maximale d’un Missile Moyenne Portée (MMP) de MBDA.

 

L'adjudant Benjamin du 1er RCA, nouveau recordman mondial du tir longue distance

L’adjudant Benjamin du 1er RCA, nouveau recordman mondial du tir longue distance

 

Ce tir aura notamment nécessité plus de trois ans de préparation à l’adjudant Benjamin et à son équipe pour surpasser le précédent record de 3 400m.

 

« En juin 2014, lors d’un entraînement  à 2 960 m, nous sommes parvenus à mettre 4 balles sur 7 dans une cible de 200 cm x 200 cm. C’est à cet instant que nous avons pris conscience des capacités extraordinaires du calibre .408 CheyTac, idéal pour le tir longue distance, » explique l’adjudant Benjamin.

 

Les conditions climatiques de l’hiver passé ayant été défavorables, l’adjudant a su mettre ce temps à profit pour parfaire les détails techniques. Loin de l’image romantique du tireur d’élite solitaire, ce genre d’exploit repose en effet sur un solide travail d’équipe. Le tireur est en effet soutenu par une équipe de spotters, chacun étant responsable de la cible, du vent, de la liaison radio, et d’un coach pour les corrections. « Il s’agit véritablement d’un sport collectif, » ajoute l’adjudant B.

 

Il s’agit également d’un travail de longue haleine, ayant nécessité plus de deux mois d’entraînement. En toute logique, ce genre de tir exige un espace suffisamment dégagé et une profondeur optimale, deux caractéristiques présentées par le champ de tir de Canjuers, spécialisé pour le tir de missiles et quartier général du 1er RCA.

 

Le 22 août dernier, vers 19h30, malgré un soleil bas et un léger vent, l’adjudant Benjamin transperce le centre d’une cible C300 de 130 cm x 120 cm ( !) à une distance de 3 695 mètres et pulvérise le précédent record de 3 400 mètres, tenu jusque là par un tireur russe (tout rapport à l’actualité géopolitique de ces dernières semaines est totalement fortuit). Il devient donc le premier tireur à dépasser la barre mythique des 4000 yards (3 654,6 m).

 

Le fusil de précision CheyTac M200 Intervention de calibre .408

Le fusil de précision CheyTac M200 Intervention de calibre .408

 

Sans occulter l’exploit humain, n’oublions pas de mentionner que ce tir a été également rendu possible par l’utilisation du fusil de précision CheyTac M200 Intervention et de la munition qui lui est dédiée, le .408 CheyTac. Ajoutons que cette munition est théoriquement capable de toucher une cible située à…2 300 m.

 

Fort de cette prouesse, l’adjudant du 1er RCA ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et donne déjà rendez-vous en 2016 pour briser son jeune record. Prochaine étape, la barre des 4 000m.