Le LYNX, d’Hollywood au terrain d’entraînement

Parmi les innombrables nouveautés dévoilées récemment durant le salon Eurosatory, en voici une qui semble tout droit sortie d’un film de Michael Bay. Développé par le spécialiste français de la pyrotechnie Lacroix, le système LYNX reproduit de manière très réaliste le bruit et la fumée d’un impact, d’une explosion ou encore d’un départ de coup. Destiné à l’entraînement des troupes, LYNX est conçu pour fournir un environnement réaliste aux soldats afin les habituer à des situations de combat complexes et stressantes.

 

Et voici le prototype du système LYNX dévoilé durant Eurosatory 2016 (Crédit photo: Nathan Gain)

Et voici le prototype du système LYNX dévoilé durant Eurosatory 2016 (Crédit photo: Nathan Gain)

 

Lancé il y a deux ans, LYNX est un « système d’entraînement à la simulation  d’effets d’animation » ayant déjà fait l’objet de plusieurs démonstrations devant l’armée de Terre française. Léger et peu encombrant, LYNX est décliné en versions « mono » et « multi ». La première, dotée de deux segments, est spécifiquement conçue pour l’entraînement à la lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI) tandis que la seconde, équipée de 20 segments, simule l’ensemble des situations potentiellement vécues par les militaires.

 

La version "mono" a été développée pour, entre autres, imiter l'effet d'un EEI (Crédit photo: LACROIX)

La version « mono » a été développée pour, entre autres, imiter l’effet d’un EEI (Crédit photo: LACROIX)

 

Le démonstrateur LYNX présenté le mois dernier au salon Eurosatory à Paris, est conçu pour simuler un tir, un impact et la destruction d’une cible, trois effets illustrés selon des graduations colorées standard, respectivement blanche, rouge et noire. De même, la composition chimique peut être modifiée pour reproduire différents types d’effets , de l’EEI au tir de mortier, en passant par le tir canon. Autant de possibilités qui peuvent être modifiées pour correspondre à toutes les situations tactiques possibles, tel l’ajout d’une couleur jaune pour illustrer une attaque NRBC (nucléaire, radiologique, biologique, chimique).

 

LYNX est conçu pour être aisément fixé sur un véhicule militaire et imiter un impact (Crédit photo: Lacroix)

LYNX est conçu pour être aisément fixé sur un véhicule militaire et imiter un impact (Crédit photo: Lacroix)

 

Lacroix s’est en partie basé sur son savoir-faire de systèmes et de leurres pyrotechniques pour créer un produit intuitif, robuste et sûr. Ainsi, le chargement du système est intuitif et ne prend que quelques secondes avant de pouvoir être accroché à un bâtiment, placé sur le bord d’un chemin ou encore fixé sur un véhicule. Conçu pour avoir une durée de vie sur étagère de 15-20 ans, d’après Lacroix, LYNX résiste à toutes les conditions climatiques et aux environnements électro-magnétiques.

 

Bien entendu, le nuage de fumée produit respecte les normes établies par la DGA (direction générale de l’armement) en termes de toxicité, de bruit, etc. De même, le système ne provoque pas de flammes lorsqu’il se déclenche. L’heure étant aux solutions écologiques, la munition peut être reconditionnée et réutilisée, ou recyclée.

 

Outre le LYNX, les 250 employés de cette société basée à Mazères (Toulouse) fournissent toutes les contre-mesures à base pyrotechnique de l’armée française.