Le F90 de Thales entre en service dans l’Australian Defence Force

C’est un nouveau succès commercial pour le géant français de la défense: l’Australie vient de signer un contrat d’un montant de 100 millions de dollars australiens (€67M) avec la branche australienne de Thales pour s’équiper en fusils d’assaut F90.

 

Le fusil d'assaut F90 de Thales équipé de son lance-grenade SL40 de 40 mm (Crédit: Thales Australia)

Le fusil d’assaut F90 de Thales équipé de son lance-grenade SL40 de 40 mm (Crédit: Thales Australia)

 

Officialisé dans le cadre de la phase 3C du programme « Land 125 », ce contrat inclus la livraison de 30 000 fusils d’assaut, 2500 lance-grenades SL40 de 40 mm, ainsi que de pièces de rechange et de divers équipements auxiliaires, qui seront produits sur le site de Lithgow, en Nouvelle-Galles-du-Sud, précise Thales. Les livraisons devraient commencer « dans les prochaines semaines », et s’étaler sur les six prochaines années.

 

De calibre 5.56X45 mm, ce nouveau fusil d’assaut sera décliné en deux versions : une version standard avec canon de 20 pouces (700 mm de longueur pour 3.25 kg), et une carabine avec canon de 16 pouces (802 mm de longueur pour un poids total de 3.39 kg).

 

Révélé à l’occasion d’Eurosatory 2012, le F90 est une évolution du F88  en service au sein des forces armées australiennes depuis les années 1980 (lui-même dérivé du Steyr AUG A1 fabriqué par la société autrichienne Steyr Mannlicher).

 

Davantage qu’un simple contrat, ce premier succès est aussi et surtout un signal fort lancé par Thales, dont le nouveau F90 est plus que jamais un candidat sérieux au remplacement du FAMAS.

 

L’Australie poursuit actuellement un ambitieux programme de modernisation de ses forces armées, au bénéfice d’une « Australian Defence Force » qui, outre le F90, étendra également son éventail capacitaire suite à l’introduction future du lance-grenade automatique Mk 47 Striker de 40 mm.