Le 3e RIMa bientôt en « écolage Griffon »

Le 3e RIMa bientôt en « écolage Griffon »

 

Une première « promotion » d’utilisateurs Griffon issue du 3e régiment d’infanterie de marine (3e RIMa) rejoindra en décembre les bancs d’école du 1er régiment de chasseurs d’Afrique (1er RCA) de Canjuers.

 

Les instructeurs régimentaires et primo-pilotes du 3e RIMa sont attendus le 2 décembre à Canjuers pour suivre le premier cycle de formation régimentaire sur véhicule Griffon de l’ère Scorpion. Chaque session se compose de deux stages réalisés en simultané: l’un dure quatre semaines et permet de former huit instructeurs, tandis que l’autre est réparti sur trois semaines et permet d’instruire 16 primo-pilotes. En l’espace d’un an, le 1er RCA dirigera jusqu’à six sessions de deux stages au profit des régiments français. Entre autres modules de formation, le cursus comprend le pilotage du véhicule, le tir et le service du tourelleau téléopéré T1 (mitrailleuse de cal. 12,7 mm / MAG 58 et LGA 40), et l’utilisation des principaux kits et des outils pédagogiques. Le 3e RIMa sera suivi en 2020 des 13e BCA, 1er RI, 2e RIMa et 3e RPIMa.

 

Il convient de rappeler que la formation sur les véhicules Scorpion repose sur un schéma semi-centralisé, qui fait du 1er RCA le pilier du dispositif. Ainsi, celui-ci ne forme que les instructeurs régimentaires et les primo-pilotes, la formation se poursuivant ensuite par capillarité en régiment sous le contrôle des brigades. Le programme Scorpion prévoit en effet d’amener les outils d’instruction au coeur de chaque régiment. Grâce au système de simulation embarquée SEMBA, chaque véhicule deviendra une cabine de simulation temporaire. Jusqu’à 16 véhicules Griffon par régiment pourront être connectés entre eux. Il sera en outre possible de les associer avec les simulateurs d’autres garnisons distantes afin de travailler jusqu’au niveau du SGTIA. En plus du SEMBA, tous les régiments seront également dotés d’un système d’entraînement au tourelleau TOP T1 et d’un simulateur de tir de combat (STC).

 

Hormis l’écolage, le 1er RCA s’est vu attribué le rôle de centre de perception unique des véhicules Griffon, avec l’appui du 4e régiment de matériel. À ce titre, il accomplira la réception et le contrôle de chaque engin livré, ainsi que la perception par les régiments et autres organismes concernés de l’armée de Terre. Les quatre premiers véhicules Griffon sont arrivés le 1er août à Canjuers.

 

Les chasseurs d’Afrique devraient ainsi assurer la livraison de 48 Griffon en 2019, puis de 15 engins par mois à compter de 2020. Selon les plans établis, le GME Scorpion (Nexter-Arquus-Thales) devrait avoir livré 56 Griffon à la fin du mois d’octobre, puis la cadence augmentera sensiblement pour atteindre 18 véhicules par mois jusqu’à l’orée 2020 pour atteindre la cible des 92 premiers exemplaires sortis des chaînes d’assemblage cette année.