L’Allemagne modernise ses Fennek et Boxer

La DMO néerlandaise (Defense Material Organization), responsable du programme bilatéral Fennek, a lancé le programme de modification de 30 véhicules de reconnaissance Fennek au standard JFST (Joint Fire Support Team) pour l’armée allemande, au nom du BAAINBw*.

 

Un Fennek en version JFST (Crédit: KMW)

Deux  véhicules Fennek en version JFST (Crédit: KMW)

 

Ce contrat d’un montant de 8M€ remporté par Krauss-Maffei Wegmann (membre du groupe de technologies de défense franco-allemand KNDS), comprend la mise à niveau de la dernière variante 1A3+ du Fennek vers les versions « Observateur d’artillerie avancé » et « Contrôleur aérien avancé », ainsi que le remplacement des composants obsolètes et l’adaptation des softwares correspondants. Les véhicules Fennek seront modifiés entre 2018 et 2022 puis transférés aux forces armées allemandes.

 

Le Fennek JFST est doté de moyens d’observation très performants et d’une connectique permettant le transfert de données en provenance de plateformes aériennes et navales. Les tâches qui lui incombent comprennent la surveillance du champ de bataille, l’acquisition de cibles et la conduite de tir.

 

Quelques jours plus tôt, le directeur de l’OCCAR et les dirigeants d’ARTEC GmbH ont signé un contrat pour la modernisation des 246 véhicules blindés Boxer allemands au dernier standard A2, qui augmentera considérablement la survivabilité et l’efficacité des véhicules lorsque la rénovation sera achevée, en 2023.

 

L’exécution du contrat prévoit également les préparatifs pour un « Driver Vision System » qui permettra aux véhicules allemands d’être pilotés sur la voix publique sans le soutien du commandant. En outre, un nouveau standard de sécurité pour les modules de conduite sera installé, tandis que les modules de mission recevront des modifications au niveau des espaces de rangement. Plusieurs autres améliorations, comme un système de suppression des explosions et une communication satellitaire, seront également intégrés.

 

*pour… Bundesamtes für Ausrüstung, Informationstechnik und Nutzung der Bundeswehr, ou en français : « Office fédéral de la Bundeswehr pour l’équipement, les technologies de l’information et le soutien en service et de ses établissements »