L’AED attribue les premiers contrats AIRMEDEVAC

L’Allemand Global Helicopter Service GmbH, l’Italien Elitaliana S.R.L. et l’Irlandais Starlite Aviation Operations Ltd. ont été sélectionnés pour réaliser des missions d’évacuation médicale en Europe et en Afrique au profit de la Belgique, de l’Allemagne, de l’Autriche et des Pays-Bas, rapporte l’Agence européenne de défense (AED) dans un communiqué.

 

Un hélicoptère H225 Super Puma opéré par Global Helicopter Service GmbH (Crédit photo: GHS)

Un hélicoptère H225 Super Puma opéré par Global Helicopter Service GmbH (Crédit photo: GHS)

 

Cette volée de contrats-cadres, attribués le 5 février, s’inscrit dans le cadre du programme européen AIRMEDEVAC, dont la gestion a été confiée à l’AED par les pays précités. Un quatuor qui pourrait être rejoint par un cinquième pays dans un futur proche.

 

Lancé en janvier 2017, « le projet AIRMEDEVAC a pour objectif principal de fournir aux membres contributeurs la possibilité de recourir à des services d’évacuation sanitaire privés ‘prêts à l’emploi’ sur le théâtre d’opération, par l’intermédiaire de l’AED », explique celle-ci. « L’expérience démontre que sous-traiter sur le terrain et dans l’urgence n’est pas une solution rentable », d’où la mise en place d’un dispositif flexible et directement opérationnel propice aux économies d’échelles, ajoute l’AED. D’autre part, les services proposés par ce programme couvrent autant l’évacuation de blessés du champ de bataille vers le poste médical avancé que les transferts entre les différents échelons médicaux disponibles.

 

Les mandats décernés courent jusqu’en janvier 2023 et sont valorisés à 120M€ pour les opérateurs allemand et irlandais, et à 30M€ pour Elitaliana S.R.L, précise une annonce TED publiée aujourd’hui. Ce dernier ne concentrera en effet son action que sur le seul continent européen et uniquement au moyen d’hélicoptères. Tous les trois opèrent une vaste flotte de voilures tournantes, allant de l’AW 109 au H225 Super Puma, en passant par les Bell 212, 407 et 412. A contrario, seul Starlite Aviation Operations Ltd. dispose aujourd’hui de voilures fixes (Pilatus et Beechcraft King Air), forçant de facto Global Helicopter Service GmbH à sous-traiter jusqu’à 80% des opérations qu’il réalisera par avion.

 

Inutile de rappeler que Bruxelles, Berlin et Vienne sont, entre autres, d’actifs contributeurs de la mission de formation européenne EUTM Mali. Quant à l’armée néerlandaise, son mandat au sein de la MINUSMA s’achèvera le 1er mai 2019. De même, la Défense belge avait annoncé son intention de transférer les opérations TACEVAC vers un opérateur privé dans le cadre du déploiement prochain d’un contingent au Niger, sans préciser si cette annonce est directement reliée au programme AIRMEDEVAC.