Forum Innovation DGA

Pour préparer l’avenir, la Direction Générale de l’Armement (DGA) investit en moyenne 730 M€ par an dans un large spectre de projets d’études amont, depuis les études de concepts en laboratoire, jusqu’aux essais de prototypes en environnement opérationnel et ce dans tous les domaines qui dimensionneront la défense de demain.

Le 5ème Forum Innovation de la DGA dans les locaux de l'École Polytechnique à Palaiseaux dans la banlieue ouest de Paris

Le 5ème Forum Innovation de la DGA dans les locaux de l’École Polytechnique à Palaiseau dans la banlieue ouest de Paris

Depuis cinq ans elle réunit les acteurs clés de ces études lors d’un Forum DGA Innovation qui, cette année pour la quatrième fois consécutive, s’est déroulé sur le campus de l’Ecole Polytechnique dans la banlieue ouest de Paris.

L’idée est non seulement de mettre en exergue une sélection représentative de projets innovants que la DGA a soutenue, mais aussi de favoriser les échanges entre PME/ETI, laboratoires, universitaires, maîtres d’oeuvres industriels pour accélérer le passage de l’idée au produit, donner de la visibilité sur les orientations technologiques et scientifiques de la DGA pour informer les PME et ETI, et aider ces derniers à se faire connaître auprès des maîtres d’oeuvre industriels de la Défense.

Donc, le 24 novembre dernier, 850 personnes se sont retrouvées autour de six stands thématiques (Capteurs, Matériaux, Propulsions-Energie, Radar-Télécommunications, Renseignement-Sécurité-Cyberdéfense, Santé-Défense NRBC), un stand « success stories » présentant une sélection de projets financés par la DGA qui ont fait l’objet de prises de commandes ou qui ont été intégrés dans un système d’armes, 10 ateliers scientifiques et une séance plénière. Et, pour la première fois, cette journée s’est déroulée sur… deux jours, la première étant réservée à une partie des élèves de l’Ecole Polytechnique et au personnel de la DGA pour ancrer « toujours plus profondément la culture de l’innovation dans toutes les activités de la DGA ».

Nous vous présenterons quelques unes des innovations que nous y avons vu et qui nous semblent les plus a même d’intéresser les forces terrestres dans les jours qui viennent.

Mais pour aujourd’hui nous voulons vous présenter les trois doctorants qui se sont vues remettre lors de ce Forum le « prix de thèse DGA 2016 » par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et le délégué général pour l’armement, Laurent Collet-Billon :

 Jean-François Bourgouin, thèse École centrale Paris avec Safran, pour ses travaux concernant la « dynamique de flamme dans les foyers annulaires comportant des injecteurs multiples ». Grâce à ses travaux ambitieux sur une configuration représentative, des progrès rapides peuvent être attendus chez les motoristes et à terme sur les moteurs des avions et hélicoptères des armées.

Cécile Formosa, thèse LAAS (Laboratoire d’analyse et architecture des systèmes) au CNRS Toulouse, pour ses travaux visant à « comprendre les cibles d’action des molécules antimicrobiennes à l’aide des nanotechnologies ». L’objectif est de lutter contre l’augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques observée à l’échelle mondiale, une menace pour la santé publique ainsi que celle des militaires en opérations extérieures.

Florian Maire, thèse Telecom ParisTech avec l’ONERA, pour ses travaux sur la « détection et la classification de cibles multispectrales dans l’infrarouge ». La nouvelle méthode d’apprentissage développée au cours de la thèse permet une estimation plus pertinente des paramètres à prendre en compte dans les bandes de l’infrarouge. Cette thématique intéresse la Défense pour ses retombées dans les domaines de l’observation, la surveillance, le renseignement, et bien entendu l’alerte, la détection et la reconnaissance de véhicules, navires, aéronefs et missiles.

(De g. à d.) Jean-François Bourgouin, Laurent Collet-Billon, Cécile Formosa, Jean-Yves Le Drian, Florian Maire lors de l'assemblée plénière, à l'occasion du "forum innovation", organisé par la Direction Générale de l'Armement (DGA), sur le campus de l'école polytechnique, à Palaiseau, le 24 novembre 2016 (crédit photo: DGA)

(De g. à d.) Jean-François Bourgouin, Laurent Collet-Billon, Cécile Formosa, Jean-Yves Le Drian, Florian Maire lors de l’assemblée plénière, à l’occasion du « Forum Innovation », organisé par la DGA le 24 novembre 2016 (crédit photo: DGA)

Chaque année depuis 14 ans, la DGA distingue un ou plusieurs jeunes docteurs ayant bénéficié d’une allocation de thèse financée par le ministère de la Défense. En 2016, la DGA consacre 11 M€ au financement de près de 450 thèses, de stages post-doctoraux ou de recherche à l’étranger.