Feu vert pour les LTTV belges

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le ministre de la Défense belge Steven Vandeput porte son programme de modernisation de l’armée belge à bout de bras. Au lendemain du lancement officiel du « Scorpion belge », celui-ci a reçu le 30 juin l’approbation du Conseil des ministres pour l’achat de 199 Light Troop Transport Vehicles (LTTV) pour un montant de 63,3M€, au profit des forces spéciales belges. Les livraisons, adaptées en fonction des unités et des besoins opérationnels, s’étendront entre 2019 et 2021.

 

Et voici le concept de LTTV dévoilé aujourd'hui par le ministère de la Défense belge, très proche du Mungo ESK allemand (Crédit photo: ministère de la Défense de Belgique)

Et voici le concept de LTTV dévoilé aujourd’hui par le ministère de la Défense belge, très proche du Mungo ESK allemand (Crédit photo: ministère de la Défense de Belgique)

 

« Cette acquisition correspond au processus de ma vision stratégique de renforcer la capacité Special Operations Forces de la Défense belge, tel qu’également demandé par l’OTAN, » a souligné Vandeput dans un communiqué officiel.

 

Ces LTTV, en coordination avec les 108 Rapid Reaction Vehicles commandés en 2016, permettront aux SOF belges d’être déployées « rapidement, de manière autonome et très flexible » notamment « par les avions de transport C-130 ou, dans le futur, A400M », ajoute Vandeput.

 

La Défense belge peut maintenant donner suite à l’appel d’offres lancé en janvier 2016 et procéder à l’achat de véhicules destinés à remplacer une flotte de camions Unimog non-blindés en service depuis les années 1990. Comme nous le mentionnions récemment, le LTTV sera déclinable en différentes variantes (SOF, para-commando, ambulance, etc) à l’aide de 175 modules de mission.

 

Outre les plateformes et modules de mission, ce contrat comprend la livraison de 42 kits de protection balistique et de l’armement de bord (mitrailleuses de type 12.7mm et 7.62mm ainsi que des systèmes de lancement de pots fumigènes de 40mm). Le tout logiquement assorti d’un contrat pluriannuel d’assistance technique.