Essentielles donations

Et non, la coopération dans la lutte contre le terrorisme ne se limite pas à l’envoi de troupes sur le terrain. La donation de matériel militaire est également essentielle, car elle permet aux armées locales de maintenir, voire d’augmenter leurs capacités opérationnelles, et d’améliorer la synergie avec les troupes étrangères dotées d’un matériel identique. Derniers exemples en date ? De nouveaux dons de véhicules de la part de la France et de l’Allemagne au profit respectivement du Cameroun et de la Jordanie.

 

Un camion Renault TRM 2000, une Peugeot P4 et un VLRA d'ACMAT donnés au Cameroun le 29 novembre 2016 (Crédit photo: Ambassade de France au Cameroun)

Un camion Renault TRM 2000, une Peugeot P4 et un VLRA d’ACMAT donnés au Cameroun le 29 novembre 2016 (Crédit photo: Ambassade de France au Cameroun)

 

Le 29 novembre, l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault, a officiellement remis 10 Peugeot P4, trois Véhicules Légers de Reconnaissance et d’Appui (VLRA) produits par ACMAT et une paire de camions tactiques Renault TRM 2000, dont l’un médicalisé, aux forces spéciales locales à titre de soutien dans la lutte que celles-ci mènent contre Boko Haram. Le tout est accompagné d’armements et d’équipements de transmission, pour un montant total de 665 000€.

 

Il s’agit du deuxième don de ce type réalisé en 2016 dans le cadre du partenariat de défense signé avec Yaoundé en mai 2009, dont l’article 4 stipule que la France fournira une aide en matière d’ « organisation, équipement et entraînement des forces ». Outre ces donations, deux unités des forces spéciales camerounaises ont achevé en 2016 un cycle de formation auprès des forces françaises présentes au Gabon, précise l’ambassade française au Cameroun.

 

Le Marder, en service depuis 35 ans en Allemagne, sera remplacé par le Puma (Crédit photo: Bundeswehr)

Le Marder, en service depuis 35 ans en Allemagne, sera remplacé par le Puma (Crédit photo: Bundeswehr)

 

À 4000 km de distance, la Jordanie a reçu le 11 décembre les 16 premiers véhicules de combat d’infanterie Marder sur un total de 50 promis par l’Allemagne dans le cadre du programme « Reinforcement Initiative ». Les 34 véhicules restant, de même que 70 camions et 56 minibus à usage militaire, seront livrés d’ici un an afin de soutenir Amman dans sa lutte contre Daesh. Avec près de 88M€ de donations prévues pour 2017-2018, la Jordanie est le principal bénéficiaire de ce programme à travers lequel Berlin fournit également une aide à l’Iraq, au Mali, à la Tunisie, au Nigeria et, à partir de 2017, au Niger. « Si nous ne pouvons assurer la sécurité de ces pays […], ils seront dés lors bientôt débordés par les terroristes », expliquait le 11 décembre la ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, lors d’une visite à Amman.