CONTACT au coeur du combat collaboratif

Le sujet ci-dessous a été rédigé à partir de l’article de Laurent Morin et Christophe Groshenry, paru dans le magazine des ingénieurs de l’armement n° 109 (http://www.caia.net/page/517/la-revue).

Connaissez-vous Slack ? Probablement si vous avez l’âme d’un Geek, ou si vous avez moins de 20 ans. C’est l’outil de collaboration de la génération Facebook et Twitter. Slack propose une nouvelle manière de travailler à distance, en groupe et en temps réel. L’application est représentative du basculement de la messagerie vers les messageries instantanées et collaboratives. De la même manière, le combat collaboratif sera au cœur des systèmes de forces de demain. CONTACT (Communications numériques tactiques et de théâtre), à la fois radio et système, porte cette transformation.

B5-image001

Image © Thales

Initialement, la radio logicielle a été développée pour gagner sur le plan de la logistique : une même radio tactique pour toutes les applications, avec à la clé un gain de poids pour les plateformes et les combattants. Puis l’idée de haut débit s’est introduite dans les nouvelles radios logicielles, offrant de nouvelles applications, telles que la vidéo, ou de nouveaux standards d’échange de données comme ESSOR. Mais la vraie rupture pourrait être celle de l’usage, avec l’introduction d’applications C4ISR coopératives, mieux adaptées aux nouvelles générations d’officiers à venir. Et le vrai rôle de la radio logicielle sera de supporter l’avènement du C4I collaboratif, que ce soit sur le terrestre, l’air ou le naval, puis en mode interarmées.

B5-Radio logicielle CONTACT_NCT-T (Crédit photo: Thales)

B5-Radio logicielle CONTACT_NCT-T (Crédit photo: Thales)

CONTACT est conçu pour offrir un socle de communications mobiles adapté à tous les types d’échanges opérationnels de l’armée de terre que ce soit les échanges temps réel nécessaires dans SCORPION pour le Combat et la Protection collaborative, les échanges transverses comme la tenue de situation amie et ennemie ou les échanges temps différé de transit de bout en bout entre les réseaux radio élémentaires.

CONTACT promet d’offrir les capacités de flexibilité et d’allocation dynamique qui sont nécessaires pour s’adapter aux reconfigurations des déploiements opérationnels et aux évolutions des échanges en cours de mission. Si l’on prend par exemple le cas des appuis, une compagnie du génie peut se déplacer d’un sous bataillon à un autre sous bataillon et le Légo des réseaux élémentaires qui constitue CONTACT saura se reconfigurer pour prendre en compte cette mobilité de manière automatique.

Avec CONTACT, la France se dote d’un système avancé qui marquera les programmes SDR (software defined radio) émergents à l’international, et qui sera un soutien précieux à l’exportation des plates-formes françaises.